Julie Guittard Fleuriste

Nichée dans le carré d’or de Nice, Julie Guittard Fleuriste est une boutique/Atelier de créations sur-mesure de décors floraux pour événements, de réalisation de bouquets à emporter et un service d’aménagement de jardins. Elle propose également des abonnements pour végétaliser et fleurir vos intérieurs. Rencontre avec Julie, jeune maman créative et inspirée, à l’initiative de ce superbe projet… 

Dit nous tout sur toi ! Quel est ton parcours ? 

Ma mère étant prof d’arts plastiques, j’ai toujours baigné dans un univers créatif. Au lycée, je voulais faire de la photographie. J’ai donc obtenu mon bac ES, puis j’ai fait deux ans de FAC d’histoire dans l’objectif d’intégrer une école de photo par la suite.
Pendant mes vacances, j’ai commencé à m’intéresser à l’univers floral. Je suis d’origine picarde, j’ai grandi dans une ferme, j’ai toujours aimé les fleurs et jardiner. Avec un peu de culot, je suis allée spontanément démarcher des fleuristes pour pouvoir découvrir ce métier. Ca m’a tout de suite plu.

Comment as tu débuté ta carrière de fleuriste ? 

Immédiatement, j’ai trouvé du travail chez une fleuriste qui avait un univers qui me plaisait à Bastille sur Paris. Ca m’a passionnée bien qu’à mes débuts je tremblais de stress lorsque je réalisais mes premiers bouquets. Puis avec l’expérience, la propriétaire m’a fait totalement confiance et j’ai géré intégralement la boutique. Deux ans plus tard, elle a décidé de vendre son commerce. J’ai hésité à le reprendre mais ce n’était pas le bon moment. 

Par la suite, j’ai travaillé chez Eric chauvin à Paris. J’ai découvert le monde du luxe, de la couture, des grands noms. Je suis restée 6 mois dans la boutique du 7e arrondissement, puis il a ouvert un autre local à Neuilly. Je suis passée responsable de cette boutique. C’était une super expérience, on faisait des événements de dingue: des défilés de haute couture (Dior, Hermès, Yves Saint Laurent…) jusqu’à fleurir des intérieurs privés incroyables. J’ai été responsable d’une équipe de 8/10 personnes pendant 4 ans. 

Finalement, en 2010, j’ai décidé de suivre mon ex-conjoint en Turquie. J’y ai vécu quelques mois. J’ai travaillé avec une wedding-planneur sur place. Mais, le style oriental me plaisait moins et ça m’a un peu freinée. Donc, je suis revenue à Nice en 2011 avec l’idée d’ouvrir ma propre boutique. 

Comment est née la boutique ? 

En automne 2010, en Turquie, j’ai déjà en tête d’ouvrir mon propre commerce. En avril 2011, je découvre Nice. Je visite ce local situé dans un immeuble ancien, qui est très central, proche du Negresco et des magasins de luxe. En juin 2011, j’ouvre finalement ma propre boutique qui allie fleurs, décorations et des objets chinés. 
Nous sommes dans une région de production, c’est très important pour moi de travailler avec des fleurs locales et de saison. Je n’ai jamais perdu de vue que je souhaitais travailler avec des fleurs de qualité.

Je propose différentes prestations: un service d’aménagement de jardin, la réalisation d’évènements, un abonnement pour les professionnels et évidement des bouquets fait minute à emporter.
La région fait que j’ai été contactée pour des mariages et c’est maintenant une partie conséquente des événements que je réalise. Dans ce domaine, c’est un peu redondant, donc pour ne pas me lasser et être inspirée, j’essaie d’être un poil en avance sur les tendances.

Quelles difficultés as tu rencontrées lorsque tu t’es retrouvée dans ta boutique ? 

C’était parfois très difficile lorsque je me suis lancée car j’ai mis un peu du temps pour me faire connaitre. J’ai voulu jeter l’éponge plusieurs fois. 

J’ai parfois manqué d’inspiration en me retrouvant seule dans ma boutique. Pour me ressourcer et m’inspirer, j’allais marcher dans la campagne ou je filais m’évader quelques jours dans une grande ville, comme Paris. 

Ta journée type !

Avec Clara, mon apprentie, nous allons le matin au M.I.N à Nice entre 4h et 6H en fonction de nos besoins. On travaille uniquement avec des producteurs locaux, et un grossiste qui travaille avec des fleurs provenant du var jusqu’à la frontière italienne. 
Puis, on ouvre la boutique, on met en place l’intérieur et l’extérieur. Lors de nos journées de travail, on est toutes polyvalentes. 

As tu une petite manie ou une habitude insolite ? 

Tous les jours, nous prenons une tasse de thé avec parfois un petit gâteau dans le quartier. 

Sur les cinq dernières années, quel nouveau comportement a le plus amélioré ta vie ?

Je me suis mise au Yoga et ça m’a permis de me poser, de me recentrer et de mieux m’organiser au quotidien dans mon travail. 

Quand tu te sens débordée ou déconcentrée, que fais tu ?

Avec l’expérience, ça m’arrive de moins en moins. Mais si pendant un mariage, je me sens un peu débordée, je me pose deux minutes. Je prends mon papier, mon planning, je respire un moment. 

  

Quels conseils donnerais-tu à un(e) étudiant(e) motivé(e) qui s’apprêterait à entrer dans la vie active ?

Je lui dirais de parler avec ses ami(e)s, d’échanger sur ses passions et projets. Je conseillerais de se lancer dans une filière qui lui ressemble, de regarder d’où il/elle vient pour savoir vers quelle branche se diriger. 

Ton mantra ! 

Réalisez vos rêves, vos envies, ça rend heureux ! 

Quels sont tes projets qui t’enthousiasment dans les années à venir ?

Nous souhaitons emmener notre fille Jeanne grandir à la campagne. 

Quelles sont tes ambitions pour ton projet à long terme ?

Je rêverais d’ouvrir une maison et table d’hôte. J’organiserais des ateliers d’art floral pendant plusieurs jours. Nous proposerions aux clients d’être logés et nourris sur place.
De plus, je souhaiterais aussi faire pousser des fleurs, paysager le lieu et surtout mon rêve le plus fou avoir une serre ! 

Quelle est ta vision du succès ? 

Le succès c’est de rester fidèle à soi-même dans son projet et d’être apprécié pour son travail. Finalement, on se dit qu’on a de la valeur et qu’on fait de belles choses. 

Merci à Julie d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions durant sa journée de travail ! J’ai adoré la rencontrer ainsi que son équipe. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez envie d’aller à sa rencontre à votre tour ! 
     

Julie Guittard Fleuriste
5 rue Dalpozzo, 06000 Nice
04 97 08 33 12 
http://julie-guittard-fleuriste.com
Rejoins la sur instgram


Si l’article vous a plu, ce qui m’aide vraiment c’est de le faire vivre en le partageant sur les réseaux sociaux,
et si possible d’en parler autour de vous. Merci d’être présent et toujours plus nombreux.
A jeudi prochain,
Samantha

Envie de papoter ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *