Les esthètes

les esthetes

Les esthètes est un eshop de décoration et de mobiliers décalés et raffinés installé à Nice. Vous y retrouverez des créateurs des 4 coins du monde et une sélection d’objets à la frontière entre art, artisanat et design. Leur ambition est de proposer des pièces originales et rares. Rencontre avec Julien à l’initiative de ce projet…

veilleuse renard

pot serax terrarium deco

Dit nous tout sur toi ! 

A 15ans, je voulais me  diriger vers l’art et la communication. Je m’imaginais architecte. Malheureusement le conseiller d’orientation m’a amené dans la mauvaise filière. J’ai fait un BAC STI au nord de Paris. Puis, je me suis dirigé vers des études artistiques dans différents domaines, différentes villes avec pour objectif de devenir galeriste. Je suis également parti au Canada pendant quelques mois, expérience très enrichissante qui m’a profondément fait évolué dans mes démarches professionnelles. J’ai terminé mes études à Rennes par un master d’historien de l’art, un master de communications culturelles et un master professionnel de Curator.  J’étais donc capable d’organiser l’exposition d’un artiste de A à Z :trouver les financements, le lieu idéal, faire produire le livre d’exposition, et surtout imaginer toute la scénographie.
Finalement, j’ai fait mon mémoire sur le street-art en Angleterre.

Après ces études, j’ai commencé en étant manager et responsable de la galerie Yellow Korner Beaubourg, un concept store qui voulait démocratiser la photographie d’art. Quelques temps plus tard, ça a été un véritable succès puisque c’est devenu la célèbre marque Yellow Korner. Au moment du développement  de la société, je suis parti en très bon terme et déjà mon propre projet en tête… 

papier peint bleu suspension bloomingville assembli

Comment est né ton projet ? 

J’ai commencé à travailler sur mon projet alors que j’étais encore à la galerie Yellow Korner Beaubourg. L’idée initiale était de diffuser et de démocratiser de petits créateurs talentueux, des marques de design et de décoration décalées et raffinées. Je visais une clientèle féminine, de 25 à 45ans, CSP +. Dès le commencement, j’avais en tête de créer un e-shop, et pas une boutique physique. Je me suis inspiré de Fleux et Colette à Paris, Minimall à Marseille. 

Pour débuter, je n’avais pas beaucoup de fond financier. Alors j’ai commencé petit, avec les articles dans lesquels de croyais le plus, et j’ai réévalué chaque année. Au final, j’atteignais mon objectif moyen à chaque fois, les retours étaient très bons, et les chiffres étaient toujours meilleurs donc j’ai continué. J’ai pu me verser mon premier salaire deux ans après l’ouverture du e-shop. 

Je ne connaissais rien en e-commerce, j’ai tout appris tout seul en me formant avec des bouquins, et des formations en ligne. Je me suis fait confiance, j’ai cru en mon projet. Mais je n’ai jamais brulé les étapes, j’y suis allé au fur et à mesure.

Pourquoi avoir choisi « Les esthètes » comme nom ? 

L’esthète c’est un passionné par les arts, par l’esthétique. Ce mot est arrivé à moi en parlant de mon projet et il m’a inspiré ! Il incarne bien mon projet qui englobe tout un panel d’objets qui selon moi sont beaux.

papillon deco papier tigre cahier  house doctor étagère

Quel est ta journée type ? 

Maintenant, j’ai la chance d’avoir un local et de ne plus travailler de chez moi ! 
Le matin, je m’occupe des mails, du service client et je prépare les colis. Le midi, je vais manger avec des amis au soleil, ou je fais du sport ou je reste devant mon ordi si j’ai trop de boulot.  
L’apres-midi, je gère beaucoup le réapprovisionnement des stocks car je jongle entre mon local, un lieu de stockage à Nice, et certaines marques qui stockent leurs marchandises dans leurs locaux. Je passe aussi beaucoup de temps pour dénicher de nouveaux de nouveaux créateurs, et observer les tendances à l’étranger. 

As tu une habitude insolite ? 

Je ne peux pas m’empêcher de jeter un coup d’oeil par les fenêtres pour apercevoir l’intérieur des appartements. Je découvre toujours de sublimes décorations.

eno studio porte bijoux miroir oeil

bougie pietboon

Sur les cinq dernières années, quelle nouvelle discipline a le plus amélioré ta vie ?

Mon mari m’a initié au bouddhisme. J’ai appris à respirer, à prendre conscience du temps présent… Ces 5 à 10 minutes par jour m’apaise et me permette de mieux appréhender la journée à venir.  

Sur les cinq dernières année, à quoi as tu su dire non avec d’avantage d’assurance ou de facilités ?

Avant j’avais plus de difficultés à dire non aux petits créateurs, ou à stopper des partenariats mis en place puisque je pensais perdre des ventes et en notoriété. Maintenant, je suis intransigeant. Si les produits ne sont pas envoyés en temps et en heure, s’ils n’assurent pas leur service client, j’arrête de bosser avec eux. 

Quel achat de moins de 100€ a eu l’impact le plus positif sur ta vie dans les 6 derniers mois ?

Mon abonnement à la salle de sport ! 

marque page panier en osier hk living house doctor

Qu’est ce que tu dirais au Julien de 15ans ? 

Tire toi à l’étranger, découvre ! 

Quels conseils donnerais-tu à un(e) étudiant(e) motivé(e) qui s’apprêterait à entrer dans la vie ? 

Si tu as une passion, essaie d’en faire ton métier. Ne pas avoir peur de se dire que l’artisanat c’est un beau parcours. C’est la force de la France. 

Ton mantra !

Plus on connait, plus on aime. 

Quels sont tes projets personnels qui t’enthousiasment dans l’année à venir ?

L’achat de mon appartement dans cette région que je découvre depuis 2ans. J’ai signé cette semaine. 
Je veux aussi continuer à donner mes cours d’histoire de l’art dans les prisons car c’est passionnant ! 

Quelles sont tes ambitions pour ton projet à long terme ?

J’aimerais faire plus de missions de décoration d’intérieur. 
Je suis en train de chercher un nouveau créateur ou designer pour lui proposer une exclusivité. 

Quelle est ta vision du succès ?

Le succès c’est d’avoir la chance de faire un travail qui te correspond, dans lequel tu te sentes épanoui. Clairement, l’aspect financier ne rentre pas en ligne de compte selon moi. 

lira da rocha julien

Merci à Julien d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions durant sa journée de travail ! J’ai adoré le rencontrer et découvrir les backstage d’un e-shop. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez envie de tout acheter sur son site 🙂 

Pour la réalisation de cet article, j’ai utilisé les photos données gratuitement par Julien puisqu’il était impossible d’en prendre dans le lieu de stockage. MEA CULPA. 

qualy boutique de créateurssunnylife nappe deco

Les esthètes 
E-shop
Instagram 

boutique nice

Si l’article vous a plu, ce qui m’aide vraiment c’est de le faire vivre en le partageant sur les réseaux sociaux,
et si possible d’en parler autour de vous. Merci d’être présent et toujours plus nombreux.
A jeudi prochain,
Samantha 

Envie de papoter ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *