Wakey

Nichée dans le quartier dynamique du port de Nice, Wakey est la boutique de cosmétiques véganes et écologiques à Nice. Rencontre avec Méganne à l’initiative de ce projet…

Dis moi tout sur toi, quel a été ton parcours avant Wakey ?

Lorsque j’étais au lycée, je voulais être kinésithérapeute. Après l’obtention de mon bac S, j’ai choisi de m’orienter vers une année de classe préparatoire pour présenter le concours d’infirmière. J’ai réussi cet examen. Quatre jours après la rentrée universitaire, j’ai décidé de me réorienter car ça ne me plaisait pas. 

A ce moment là, il a fallu trouver une autre filière et la cosmétique s’est imposée à moi. Depuis toute petite, j’ai toujours adoré me maquiller, me coiffer et prendre soin de moi. J’ai entamé un BTS cosmétique. J’ai par la suite obtenu un Bachelor commercial en parfumerie à Lyon. En parallèle, je travaillais en alternance chez Yves Rocher à Toulon. J’ai terminé par un master en Marketing à l’IAE de Nice. J’ai fait un stage chez Chanel et j’ai été responsable du stand Tom Ford  aux Galeries Lafayette. 

Pour débuter dans la vie professionnelle, je suis allée à Paris. J’ai travaillé en tant que stagiaire puis en tant que free-lance dans une StartUp We love beauty. Je m’occupais des réseaux sociaux et du magazine. J’adore écrire donc c’était chouette mais je ne m’épanouissais pas autant que je l’aurais souhaité. En effet, je venais de devenir végane et j’étais devenue extrêmement sélective sur les produits cosmétiques que j’utilisais. Or, je devais écrire sur des produits qui ne correspondaient pas à mes propres convictions. 

Je suis revenue dans le sud pour quelques jours de vacances, j’ai fait un point sur ma vie professionnelle. J’ai pris la décision de tout reprendre en main, de tout recommencer ! 

Comment est née la boutique Wakey ?

Lorsque je suis devenue végane, je me suis rendue compte que c’était difficile de trouver des cosmétiques véganes, alors même que j’étais à Paris. Au fur et à mesure de mes belles découvertes, j’ai eu envie de les faire découvrir à un large panel de consommateurs. J’avais envie de présenter les produits, de les faire tester, et d’être au contact des client(e)s. 
Je souhaitais me rapprocher de Nice puisque j’avais eu un veritable coup de coeur pour cette ville lors de mes études. 

Lorsque je suis revenue en vacance dans le sud, j’ai mûri ma réflexion pendant quelques jours. J’ai tout de suite cru en mon projet de boutique de cosmétique végane et écologique. En effet, le marché des cosmétiques se porte bien, les produits véganes sont de plus en plus tendance et il n’y avait aucun concept similaire sur Nice. J’ai pris la décision d’en parler à mes parents. Je leur ai proposé d’investir dans l’entreprise, sous réserve d’avoir une étude de marché et un business plan solide. 

Portée par la confiance de mes parents, je décide de quitter Paris pour me consacrer à mon projet à plein temps. J’avais la chance d’être en free lance et de pouvoir moduler mon emploi du temps comme je le souhaitais. C’était le début de Wakey !

As tu dû modifier tes ambitions en cours de réalisation du projet ?

Lorsque je regarde la boutique, je me dis que c’est exactement comme cela que je la voulais.
Maintenant, j’envisage de pousser le concept un peu plus loin. Pour le moment, j’ai privilégié des marques européennes. Seuls mes baumes à lèvre Hurraw viennent des Etats-Unis.  Mais, à partir de maintenant, tous les nouveaux fournisseurs seront Français.
A terme, j’adorerais distribuer seulement des cosmétiques « made in France ». 

 

Sur les dernières années, quel nouveau comportement à le plus amélioré ta vie ?

Le véganisme a engendré chez moi une plus grande ouverture d’esprit, bien que les véganes soient souvent considérés comme des gens fermés.

En effet, ce mode d’alimentation rentre souvent dans une prise de conscience beaucoup plus large : écologie, zéro déchet, respect de l’humanité… Cela débute par une curiosité, et une grande ouverture d’esprit. Dans un second temps, une fois la réflexion aboutie sur ce mode de consommation, il est extrêmement difficile pour les véganes de concevoir les industries de masse et même d’autres modes de consommation. J’ai moi aussi un petit fond militant parce que j’aimerais que cette prise de conscience se fasse chez davantage de personnes. 

 

Quand tu te sens débordée ou déconcentrée, ou que tu perds de vue temporairement tes priorités, que fais tu ?

J’ai un besoin viscéral de me retrouver proche de la mer lorsque je ne vais pas bien. je me sens rassurée et apaisée. Je dirais même que le combo parfait c’est de conduire seule en bord de mer ! 

 

Quels sont les mauvais conseils que tu entends dans la cosmétique ?

Selon moi, le plus mauvais conseil est de ne pas se diriger vers un cosmétique naturel. En effet, l’idée reçue selon laquelle ce type de cosmétique n’est pas efficace est totalement fausse.
De plus, de nombreux produits de beauté non naturels contiennent des ingrédients vraiment nocifs, notamment ceux issus de la pétrochimie. Il faut rester alerte et s’informer. 

 

Ton mantra ! 

« On ne meurt pas d’humiliation, on ne meurt pas de ratés, on meurt de rien à part de la mort. » Marion Séclin.

 

Quels sont tes projets personnels sur les trois années à venir? 

J’aimerais apprendre une nouvelle langue, l’italien par exemple.
Ca serait génial de se mettre à la guitare ! 

Quels sont tes projets professionnels sur les trois années à venir? 

Courant de cette année, le e-commerce sera lancé ! 
Peut-être que dans trois ans, je commencerais à envisager une deuxième boutique. 
J’aimerais donner plus de sens à l’entreprise Wakey en y intégrant une dimension non-lucrative, par exemple une association. 

Quelle est ta vision du succès ? 

C’est de réussir à faire aboutir un projet auquel on tient. Il faut s’en donner les moyens, ne rien lâcher. 

 

 

Merci beaucoup à Meganne de m’avoir accordé de son temps et d’avoir répondu à toutes mes questions. 

 

Wakey
10H – 19h du mardi au samedi
30 rue Barla, 06300 Nice
meganne@wakey-cosmetiques.com
http://wakey-cosmetiques.com

 

Envie de papoter ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. MÉGANNE est une jeune fille passionnée et intelligente. Un super ACCUEIL, un grand professionnalisme et SAVOIR sur la veganie. J’y retourne avec plaisir. Merci mégane.

  2. merci beaucoup pour cet article samantha je suis totalement fan de ce concept wakey 😍😍😍et j’irai voir ce que je peux denicher pour la miss et moi chez meganne et faire connaissance